February 8, 2016

6 FEVRIER 2016 A BUENOS AIRES : L’INCROYABLE PERFORMANCE DE SAM BIRD MÈNE DS VIRGIN RACING AU SUCCÈS

En mêlant talent, patience et excellente gestion parmi de nombreuses autres qualités, l’équipe DS Virgin Racing s’est imposée dès sa quatrième course seulement. Une victoire historique acquise de manière exceptionnelle !

6 FEVRIER 2016 A BUENOS AIRES : L’INCROYABLE PERFORMANCE DE SAM BIRD MÈNE DS VIRGIN RACING AU SUCCÈS

« Je suis vraiment ravi et enchanté pour toute l'écurie », déclarait Sam à l’arrivée. « C’est notre premier succès en tant que DS Virgin Racing. Afin de mieux comprendre la voiture, nous travaillons en étroite collaboration avec DS Performance depuis le début de la saison. Après tout ce travail, cette victoire me rend fou de joie pour l’ensemble de l’équipe. C’est une belle victoire pour tout le monde. »

Conserver la tête de l’extinction des feux au drapeau à damier s’apparente à un véritable défi, et c’est pourtant l’exploit accompli par Sam Bird aujourd’hui. En signant la pole position avec le meilleur temps de la Super Pole, le Britannique se plaçait dans une situation idéale pour remporter l’ePrix de Buenos Aires.

Dès les premiers mètres, Bird conservait la première place face à Nico Prost pour s’emparer des commandes. Les écarts restaient faibles, mais la pression augmentait d’un cran après le changement de monoplaces, d’abord sous les assauts de Lucas di Grassi, puis ceux de Sébastien Buemi, très offensif jusqu’au tout dernier virage. « C’était une course intense », affirmait Alex Tai, Directeur de l'équipe DS Virgin Racing.

L’autre DSV-01 confiée à Jean-Éric Vergne signait également de belles performances compte tenu du manque de roulage du Français, victime d’une intoxication alimentaire la nuit dernière. Manquant les deux séances d’essais libres organisées en matinée, Jean-Éric abordait les qualifications à l’aveugle. « C’était un jour difficile pour JEV », poursuivait Tai.

Au sein du garage DS Virgin Racing, l'ambiance était électrique au moment où Bird franchissait la ligne d’arrivée. Après les essais de Punta del Este, DS Virgin Racing et les ingénieurs de DS Performance étaient convaincus d’avoir trouvé des améliorations et avaient hâte d’en avoir la confirmation à Buenos Aires. Le résultat final leur offre la certitude que le dur labeur a porté ses fruits. Cerise sur le gâteau, les pilotes de l'écurie remportaient tous deux le Fanboost, soulignant leur popularité auprès des fans.

Directeur de DS Performance, Xavier Mestelan se réjouissait de cette victoire. « C’est un week-end historique pour la marque DS. Un week-end où DS Virgin Racing obtient son premier succès en Formula E, mais également la satisfaction de voir notre travail acharné récompensé ! J’aimerais adresser mes plus grands remerciements à Sam Bird pour sa performance exceptionnelle en qualifications avec la Super Pole, ainsi qu’en course, où il s’est battu jusqu’au bout. Bravo à Jean-Eric qui a réussi à prendre le départ malgré une sévère intoxication alimentaire. Nous allons continuer à travailler pour progresser et pour vivre d'autres moments inoubliables. »